Historique

 

Notre paroisse, démembrement de la mission de Saint-Martin, fut ouverte à la colonisation en 1869. Des colons venant surtout de Saint-Martin, de Saint-Georges, de Saint-Honoré de Shenley, de Saint-Benoît et de Saint-François (Beauceville) viennent s'y installer.

La vie de nos premiers arrivants est intimement liée à celle des gens de Saint-Martin puisqu'ils doivent se rendre à cet endroit pour recevoir les services du culte. En 1889, l'abbé François de Borgia Boutin est nommé curé de Saint-Martin avec ordre d'ouvrir une mission dans le canton de Marlow qui compte déjà 28 familles. L'abbé Boutin vient dire la messe d'abord dans la maison des M. Honoré Veilleux puis dans une vielle bâtisse en bois rond ayant servi de résidence à une famille partie pour les États-Unis.

Chapelle Saint-Gédéon-de-Beauce
La chapelle-école construite en 1890

En mai 1890, la paroisse est érigée en mission et devient mission Saint-Gédéon. Le cardinal Taschereau choisit ce nom en se basant sur la popularité des prénoms donnés aux baptisés de Saint-Martin qui étaient selon l'abbé Boutin: Théodore, Albert et Gédéon. Au printemps de la même année, les habitants de la nouvelle mission construisent la chapelle-école, à la jonction des deux seuls rangs existant à l'époque, soit le rang 7 et le rang de la rivière (rang 9). La première messe y est célébrée à la fin du mois d'octobre 1890. Une statue de sainte Anne, placée sur un terrain faisant face à la route du rang 7 actuel, le long de la route 204 Nord, vient rappeler l'endroit où fut érigé notre premier lieu de rassemblement chrétien.

La mission de Saint-Gédéon continue d'attirer de nouveaux colons puisqu'en 1898 on dénombre 52 familles. La chapelle-école ne répondant plus aux besoins des gens, ils construiront la chapelle-sacristie-presbytère dans l'espoir d'y accueillir bientôt un prêtre résident. Celui-ci arrivera en 1899 en la personne de l'abbé Joseph Rouleau.

Les registres de la paroisse de Saint-Gédéon s'ouvrent le 6 novembre 1899. Le 30 novembre 1910 a lieu l'érection canonique: Saint-Gédéon passe de statut de mission à celui de paroisse. La construction de l'église actuelle date de 1911.

Au point de vue municipal, "La municipalité de partie de canton de Marlow" est formée le 9 mars 1900 mais ce n'est que le 20 février 1911 que ce territoire sera reconnu officiellement sous le nom de "La municipalité de la paroisse de Saint-Gédéon". Le 17 août 1949, un certain territoire en est détaché et est érigé en une municipalité distincte, sous le nom de "La municipalité du village de Saint-Gédéon". Le 1er janvier 1912 et le 1er janvier 1950 sont les dates de constitution véritable puisque ces érections prennent effet à compter du 1er janvier suivant la date de la publication dans la Gazette Officielle de Québec.

(Extrait du livre "Un souvenir pour l'avenir" )

Note
Les deux municipalités sont de nouveau officiellement regroupées depuis le 1er janvier 2004 sous le nom de Municipalité de Saint-Gédéon-de-Beauce.

 


LE PODIUM PAPAL

Cette structure d'acier surmontait le podium sur lequel le Pape Jean-Paul II a célébré sa première messe en terre canadienne lors de sa visite en septembre 1984.

Ce monument historique, don de Les Aciers Canam,  est érigé à proximité de l'église.

 


LES ARMOIRIES DE SAINT-GÉDÉON-DE-BEAUCE

 

Le chevron de gueule "V" renversé, chargé d'un flambeau et d'une trompette constitue des attributs symboliques du patron de la paroisse.

La fleur de lys d'azur, rappelle l'origine canadienne-française majoritaire de la population.

Le marteau de sable en pointe est le symbole de l'industrie et de travail fait manuellement.

La samare de sinople, indique que les premières générations qui se sont installées dans cette paroisse ont transmis aux générations suivantes un héritage qui s'est fructifié et qui parfois se réalise à l'extérieur des limites de la paroisse en la faisant connaître.

 Le chef chargé d'une clé, rappelle la position géographique de Saint-Gédéon-de-Beauce.  Ce territoire a été le dernier à être ouvert à la colonisation sur la rivière Chaudière.  De là, la clé, affiche le symbole de l'importance géographique et historique de Saint-Gédéon-de-Beauce.

Les épis de blé et le rinceau de feuilles d'érable, représentent les deux premières activités économiques des gens de Saint-Gédéon-de-Beauce: à savoir l'agriculture et l'exploitation de la forêt.  Les feuilles  d'érable indiquent aussi l'appartenance profonde de la population à la Beauce.

 


PROFIL STATISTIQUE

Statistiques sur la municipalité

L'information de Statistique Canada est utilisée avec la permission de Statistique Canada. Il est interdit aux utilisateurs de reproduire les données et de les rediffuser, telles quelles ou modifiées, à des fins commerciales sans le consentement de Statistique Canada. On peut se renseigner sur l'éventail des données de Statistique Canada en s'adressant aux bureaux régionaux de Statistique Canada, en se rendant sur le site Web de l'organisme à www.statcan.gc.ca ou en composant sans frais le 1 800 263-1136.

Source: Statistique Canada 

Fiers successeurs d'une race de bâtisseurs

Services

Collecte des ordures et recyclage
Rôle d'évaluation
Services municipaux
Organismes
Entreprises de services
Corporations de développement
Industries
Commerces



 

Annonces de la ville

Actualités
Événements
Avis publics
Règlements
Procès-verbaux
Finances - Prévisions budgétaires
Contrats municipaux et appels d'offres


 

Nous joindre

127-A, 1re Avenue Sud
Saint-Gédéon-de-Beauce, QC
G0M 1T0
418 582-3341
Écrivez-nous
Lundi au vendredi :
9h à 17h

 


Accueil  |  Notes légales   

 

Municipalité de Saint-Gédéon-de-Beauce 2017 © Tous droits réservés / Propulsé par creaWEB4 - Création site Web - iClic.com